Décryptage - 7 juillet 2016

Les innovations pour la sécurité des cyclistes

Nous avons récemment consacré un article aux sacs à dos avec avertisseurs lumineux. D’autres technologies existent qui visent à améliorer la visibilité des cyclistes aux yeux des autres usagers de la route, et par là même leur sécurité. En voici quelques exemples qui nous ont interpellés.

Un radar avertisseur

En juin 2014, la startup sud-africaine iKubu lance une campagne de financement participatif pour un radar arrière de vélo nommé Backtracker. La campagne n’aboutit pas, mais la start-up est rachetée par la société Garmin qui ne tarde pas à transformer l’essai : 6 mois après le rachat, en juin 2015, la marque sort le premier radar pour cycliste !

Nommé Varia, il prend la forme d’un boîtier qui se fixe sur le montant de la selle. Il est couplé à un boîtier d’affichage situé sur le guidon, donc visible pour le cycliste. Le radar peut détecter un véhicule qui s’approche derrière le cycliste à une distance de 140 mètres. Si le véhicule s’approche lentement, le boîtier situé sur le guidon affiche un signal lumineux blanc clignotant lentement, ainsi que la distance approximative du véhicule. Si ce dernier approche trop rapidement, un signal rouge clignote fortement et le boîtier arrière projette un signal clignotant rouge pour avertir le chauffeur du véhicule.

Démonstration en image avec la vidéo ci-dessous :

Le radar Varia est compatible avec le GPS connecté de la marque, nommé Edge, lequel est lui-même compatible avec les lunettes connectées Varia Vision. Ces dernières permettent un affichage tête-haute des informations, c’est-à-dire dans le champ de vision du cycliste. Sans quitter les yeux de la route, le cycliste peut donc lire dans les lunettes Varia les informations issues du radar ! Enfin, la gamme Varia inclut un phare intelligent qui adapte sa puissance et son orientation à la vitesse du cycliste et à la luminosité ambiante. Garmin a décidément pensé à tout !

Le radar Varia est vendu en France sur le site de Garmin à 199 € seul ou à 299 € avec le boîtier avant. Les lunettes Varia Vision seront disponibles sur le même site courant 2016 à 399 €. Enfin, le phare intelligent est en vente au prix de 199 €.

Une vigie laser

Si le radar de Garmin avertit les véhicules qui approchent derrière le cycliste, la startup britannique Blaze a quant à elle imaginé un laser pour avertir les automobilistes et autres usagers de la route qui se trouvent devant le cycliste. Ce laser ne manque pas d’originalité puisqu’il projette sur la chaussée un faisceau lumineux vert en forme de vélo, 5 ou 6 mètres en avant de ce dernier.

Ce dispositif est surtout destiné à contrer l’angle mort des poids lourds, qui est la cause de trop nombreux accidents de cyclistes, notamment en ville. Une étude aurait montré que le faisceau lumineux pouvait réduire de 25% l’angle mort des poids lourds. C’est sans doute la raison qui a poussé la Société des Transports Publics de Londres à équiper 11 500 vélos publics de ce dispositif !

Le laser de Blaze est en vente à 125 £ sur la boutique en ligne de la marque.

Des arcs de lumière sur les roues

Créée en 2011, la startup californienne Revolights a développé une technologie d’éclairage des roues de vélo à l’aide de capteurs et de LEDs. Ces dernières s’allument et s’éteignent afin de créer un arc de cercle blanc à l’avant et un arc rouge à l’arrière. Ce système remplace avantageusement un phare avant et un feu arrière et augmente fortement la visibilité du vélo par rapport à un phare et un feu classiques.

Dans sa dernière version, baptisée Eclipse+, qui sort tout juste d’une campagne réussie de financement participatif, le dispositif de Revolights se connecte en Bluetooth à une application mobile. Cela lui permet de bénéficier de fonctionnalités supplémentaires telles que la possibilité d’utiliser les lumières comme clignotant, l’adaptation automatique à l’heure de la journée, la possibilité d’allumer et d’éteindre à distance, etc.

Alors, que pensez-vous de toutes ces innovations ?